• Bienvenue sur Ski Grand Domaine !
  • Le forum a été mis à jour.
  • Un nouveau thème graphique a été mis en place.
  • Des annonces courtes seront diffusées ici.
Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Collector ]TSF2 du Mottet (†) 1978 > 2018
#1
[Image: gallery_4692_1481_9645.jpg]

Valmorel est la première station de Tarentaise depuis Albertville née à la fin des années 1970.
Située au-dessus de la Léchère et de ses eaux thermales dans la vallée du Morel, la station est bordée par le massif de la Lauzière.
Composée de plusieurs hameaux/villages nichés en bordure de forêt, on y skie de 1300 à 2550 mètres d'altitude sur 80 à 90 km de pistes de ski alpin.
Le domaine de Valmorel est relié à celui de Saint François Longchamp via le Col de la Madeleine et offre à eux deux un domaine composé de 50 remontées mécaniques et de 160km de pistes qui forment ainsi le Grand Domaine, première liaison à ski entre la Tarentaise et la Maurienne.


Construit en 1978, au début des sports d'hiver dans la vallée du Morel, le télésiège du Mottet est l'un des premiers télésièges à avoir équipé les pentes de Valmorel. Construit la même année que le télésiège de Pierrafort, ils formaient à eux deux une chaine permettant l'accès au sommet de la station de Valmorel depuis le bas de la station. Ces deux télésièges sont une gamme particulière de Montaz Mautino car il s'agit de télésièges fixes évolutifs. En effet le premier des deux a évolué 3 ans seulement après sa mise en service en télécabine 6 places débrayable (télécabine de Pierrafort). Initialement prévu lui aussi pour évoluer quelques années plus tard, le télésiège du Mottet n'évoluera jamais faute d'argent dans les caisses de Pierre & Vacances, propriétaire des remontées mécaniques à l'époque. C'est pour cela que l'on retrouve des structures de gares quasi inédites pour un télésiège fixe de l'époque. C'est à ma connaissance le seul TSF Montaz Mautino évolutif encore en exploitation. Mais nous reviendrons sur ces particularités plus loin dans le reportage. Ce télésiège est le doyen de la station, ce qui enlève de la fiabilité à l'appareil. En effet en 2006, la soudure du bas du cadre d'un siège a cédée causant un accident sans gravité mais engendrant une inspection obligatoire de tous les TSF Montaz Mautino du même type (2 et 3 places) de France. Depuis le domaine skiable de Valmorel a ressoudé tous les sièges de l'appareil pendant l'été 2008 et l’a même équipé d'une quarantaine de sièges provenant du télésiège du Bois de la Croix pour garantir une sécurité optimale sur l'appareil. Durant l'été 2008, la grande inspection des 30 ans a été réalisée par la SOMAREM ALPES. Durant l'été 2009, les armoires électriques ainsi que le tableau de commandes ont été changées (Nouvelles mises aux normes électriques). Deux pylônes, dont les soudures souffrait un peu avec le temps, ont été remplacé. Le P13 (Compression) en 2000 et le P17 en 2005 tout deux par des pylônes Skirail . Au niveau mécanique ce télésiège dispose d'un moteur pouvant élever sa vitesse à 4,5 m/s du fait de sa possible évolution. En exploitation, l'appareil tourne entre 2 m/s et 2,5 m/s.

Le télésiège du Mottet est comme indiqué plus haut, le sommet de la station de Valmorel et fut jusqu'en 1989 le sommet du Grand Domaine, avant la construction du télésiège de la Lauzière sur Saint Francois Longchamp. Ce télésiège a été construit juste avant une période de forte croissance de la station de Valmorel qui verra son parc de remontées mécaniques doublé en quelques années tout comme l'étendue de son domaine skiable. Ce fut également une forte période pour l'immobilier dans la vallée du Morel puisque bon nombre de logements datent des années 1980.

Le télésiège du Mottet représente via les pistes qu'il dessert, l'endroit difficile du Grand Domaine. En effet, il donne accès à des pistes uniquement rouges et noires (Col du Mottet, Combe du Mottet), et une noire redoutable (Noire du Mottet ). Il permet également de rejoindre le téléski du Riondet qui propose une piste noire sublime (Combe du Riondet) et qui permet de basculer sur le versant de la Madeleine. La qualité de la neige sur les pentes du Mottet est toujours excellente car l'ombre et l'altitude garantissent une neige fraiche et souple. De plus, la pente des pistes étant trop importante, il est impossible de les damer. C'est pourquoi les pistes deviennent rapidmement des champs de bosses augmentant la difficulté des pistes. Heureusement, il est possible de prendre juste à côté de la piste, pour s'offrir des champs de neige vierges formidables. Le fort pourcentage de pentes du secteur provoque un risque important d’avalanches, c'est pourquoi le DSV a investi dans de nombreux GAZEX et CATEX afin de prévenir tout risques. En cas de fortes chutes de neige, le télésiège ouvre souvent plus tard pour laisser le temps aux pisteurs de bien sécuriser les abords.

La vieillesse, la lenteur combinée à la longueur de l'appareil poussent le DSV à envisager prochainement son remplacement. Il devrait être le prochain investissement de la station après les remplacements de la télécabine de Pierrafort , des télésièges de Crève-Coeur et du Bois de la Croix par une unique télécabine 8 places ainsi que le téléski du Morel par un télésiège débrayable prévus pour une ouverture à noël 2011. On parle d'un TSD4 avec un débit de l'ordre de 1800 p/h à 2400 p/h suivant l'évolution du secteur et la création d'une piste supplémentaire. On peut donc espérer un remplacement pour l'horizon 2013/2014.

Caractéristiques Techniques :
  • Nom de l'installation : Mottet
  • Exploitant : DSV
  • Constructeur : Montaz Mautino
  • Année de construction : 1978
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 2 personnes ou 160 kg
  • Masse à vide des véhicules : 74kg
  • Altitude aval : 1830 m
  • Altitude amont : 2394 m
  • Dénivelée : 564 m
  • Longueur développée : 1773 m
  • Pente moyenne : 32 %
  • Pente maximale : 75 %
  • Débit : 1100 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2 m/s à 2,5m/s
  • Emplacement motrice : Aval
  • Type de moteur : Courant continu
  • Puissance développée : 401 kW
  • Emplacement tension : Amont via contrepoids
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombre de pylônes : 17 dont 4 compressions
  • Temps de trajet : 12 minutes 20 secondes
  • Nombre de véhicules : 178
  • Accouplement : Monopince fixe
  • Largeur de la voie : 3.4 m
  • Diamètre du câble : 38 mm


Situation sur le Grand Domaine :

[Image: gallery_4692_1481_15121.jpg]

Situation sur Valmorel :

[Image: gallery_4692_1481_15007.jpg]

Détail de la ligne :

[Image: gallery_4692_1481_26007.jpg]


Les photos :

La gare aval, motrice :

La gare aval dispose d'une géométrie peu commune pour un fixe Montaz Mautino, le treuil étant prévu à l'origine pour évoluer en télécabine. Le treuil ainsi que la structure de gare sont encore dimensionnés pour, c'est d'ailleurs une copie de la motrice de Pierrafort construite quelques années après :

[Image: _00056.jpg]

[Image: _00055.jpg]

[Image: _00057.jpg]

[Image: G1.jpg]

[Image: G1_2.jpg]

[Image: G1_4.jpg]

[Image: G1_3.jpg]


La ligne :

La ligne depuis la gare aval :
[Image: G1_5.jpg]

P1, compression en portique :
[Image: _00014.jpg]

P2 :
[Image: _00015.jpg]

P3 :
[Image: _00016.jpg]

P4, on se prépare à la première difficulté de la ligne :
[Image: _00017.jpg]

La portée entre le P4 et le premier compression mono-fut de la ligne, le P5 :
[Image: _00018.jpg]

P5 avec ses 12 galets de compressions et ses rattrapes câbles situés sur la potence et non sur le balancier comme sur la plupart des pylônes Montaz Mautino :
[Image: _00019.jpg]

P6, qui enchaine directement derrière le compression, configuration classique avant la révolution des balanciers support compressions modernes :
[Image: _00021.jpg]

Petit retour en arrière pour voir le chemin parcouru depuis le départ :
[Image: _00022.jpg]

P7, avec sa potence d'une hauteur surprenante pour un téléporté Montaz Mautino de l'époque, avec les balanciers fixés sur le dessus et non dans la traverse comme c'est le cas d'habitude :
[Image: _00024.jpg]

P8 classique :
[Image: _00025.jpg]

P9 qui reprend la configuration du P7 :
[Image: _00026.jpg]

La longue portée entre le P9 et le P10, portée dont le survol est assez important au dessus du couloir :
[Image: _00029.jpg]

Arrivée sur les deux imposants pylônes 10 et 11, tous deux munis de balanciers 12 support assez rare pour être souligné :
[Image: _00030.jpg]

[Image: _00033.jpg]

P12, avant la légère descente de la ligne :
[Image: _00034.jpg]

P13, imposant compression de manufacture Skirail, changé au début des années 2000 :
[Image: _00036.jpg]

[Image: _00037.jpg]

La passerelle qui donne l'impression d'être interminable :
[Image: _00038.jpg]

Le P14 dernier compression de cette longue ligne, et qui annonce la pente finale :
[Image: _00039.jpg]

[Image: _00040.jpg]

[Image: _00042.jpg]

P15, la fin approche :
[Image: _00043.jpg]

On arrive enfin sur les derniers pylônes, a nouveaux deux 12S dont l'un des deux et encore un Skirail, plus récent cette fois ci. La potence est unique car la potence en trapèze n'a jamais été au catalogue Skirail :
[Image: _00045.jpg]

P17, le fameux Skirail :
[Image: _00046.jpg]

[Image: _00050.jpg]

[Image: _00061.jpg]

[*] Pour conclure sur la ligne une dernière particularité pour l'époque, la quasi integralité des têtes de pylônes sont boulonnées et non soudées comme de coutume à l'époque chez Montaz Mautino.


La gare amont :

La gare amont retour-tension d'un genre là aussi particulier...On imagine bien que là aussi cette configuration et dû à la possible évolution. La structure de gare étant la même que celle de la gare aval de Pierrafort.

Arrivée en gare amont :
[Image: _00047.jpg]

Les 4 galets de compressions assurent un centrage du câble dans la poulie retour :
[Image: _00049.jpg]

Un siège au passage de la poulie retour :
[Image: _00048.jpg]

[Image: G2_5.jpg]

[Image: G2_3.jpg]

[Image: G2_6.jpg]

[Image: G2_8.jpg]

Le contrepoids qui assure la tension de la ligne :
[Image: G2.jpg]

[Image: G2_7.jpg]

[Image: G2_4.jpg]


Passage d'un balancier compression Montaz Mautino :
[Image: _00041.jpg]


Passage d'un balancier support Montaz Mautino :
[Image: _00032.jpg]


Diverses vues de la ligne depuis les pistes :

[Image: _00051.jpg]

[Image: _00059.jpg]

[Image: _00060.jpg]

[Image: _00058.jpg]

[Image: _00052.jpg]

[Image: _00053.jpg]

[Image: _00054.jpg]


Ainsi s'achève se reportage sur le plus vieux téléporté en service du domaine de Valmorel ainsi que du Grand Domaine. Souris
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
#2
Les têtes de pylônes qui sont différentes doivent surement avoir été emmenées en deux morceaux lors de la construction de ce TSF2 puis assemblées sur place contrairement aux autres qui doivent donc avoir été soudées en usine.

C'est qu'en même très ennuyant que le téléski du Riondet qui est desservi par ce TSF2 du Mottet ne soit pas très souvent ouvert... La noire du Riondet doit être vraiment une superbe piste mais vu qu'elle est très haute, il doit y avoir beaucoup de poudreuse en hiver et l'entretien de la piste doit être vraiment périlleux. Mais bon, cette piste est un bon raccourci pour aller du secteur de Gollet Mottet à celui de la Madeleine.
 
Répondre
#3
Oui c'est vrai. Mais la piste n'est vraiment pas ouverte à tout le monde car vraiment très dangereuse, beaucoup d'accident dessus...
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
#4
Merci pour ce reportage Valmo*. C'est tellement plus beaux les pylônes repeints. Très content Souris
Vive le Grand Domaine et vive les TSF2 Montaz Mautino
 
Répondre
#5
Ce télésiège permet de rejoindre le téléski du Riondet qui a ouvert aujourd'hui ! Très content Très content Très content Très content Très content Très content (c'est tellement rare...)
En colère En colère En colère
Vive le Grand Domaine et vive les TSF2 Montaz Mautino
 
Répondre
#6
Je changerai bien ce télésiège deux places en débrayable si le Club se fait.
Qu'en pensez vous ?
 
Répondre
#7
Je suis d'accord et c'est d'ailleurs prévu de façon officielle !
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
#8
Oui mais un TSD4 car sinon ça apporterait trop de monde au sommet et les pistes seront pleine de monde.
Vive le Grand Domaine et vive les TSF2 Montaz Mautino
 
Répondre
#9
[Image: gallery_4692_1481_9645.jpg]
Petite MAJ prévue prochainement. Clin d'oeil
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
#10
Est-ce que quelqu'un sait qu'elles sont les travaux en cours au bas de la piste du Mottet ?
 
Répondre
#11
Oui il s'agit d'un atelier de concassage opour les matériaux servant a la nouvelle réserve a canons du haut de biollène , par ailleurs cet été le TS et en V3 ( inspection du aux trente ans de service )
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
#12
J'ai remarqué quelque chose en prenant le Mottet cet hiver. lLes têtes de pylônes basses ont toujours des balanciers 4S des deux cotés.
Est-ce un simple hasard ou est-ce souhaité ? Si quelqu'un a des infos ?
Vive le Grand Domaine et vive les TSF2 Montaz Mautino
 
Répondre
#13
Je trouve qu'ils devraient continuer la télécabine jusqu'en haut du Mottet, avec une intermédiaire à Pierrafort ce qui éviterait d'avoir 2 remontées. Un peu comme l'Altispace.
[urlt5gjfzzd]http//sites.google.com/site/remontees/[/urlt5gjfzzd] Mis a jour environ toute les 2 semaines !
 
Répondre
#14
C'était prévu, au début, mais les fonds n'ont pas suivis... (ça explique la largeur de ligne qui est celle d'un TSF3 / TCD6)
 
Répondre
#15
Grosse mis à jour du reportage. Clin d'oeil
"La montagne nous offre le décor ... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !"
 
Répondre
  


Atteindre :


Browsing: 1 visiteur(s)